Foire Aux Questions (FAQ)


  1. Quel est le contexte biblique pour ‘Déboucher un puits’?
  2. Comment déboucher un puits?


Quel est le contexte biblique pour ‘Déboucher un puits’?

Le concept derrière cette initiative est qu’il reste un héritage spirituel ou une puissance spirituelle dans un lieu où Dieu a agi puissamment auparavant. J’ai entendu dire que lorsqu’un réveil a eu lieu dans un endroit, il est plus facile que cela se reproduise. Certes, de 1735 à 1905, le Pays de Galles a connu un réveil assez régulièrement quelque part dans le pays.

Il est évident pourquoi on rouvre un puits physique, car nous savons déjà qu’il y a de l’eau, il n’est donc pas nécessaire de chercher ailleurs. Par exemple, Isaac a rouvert les puits que son père Abraham avait creusés, que les Philistins avaient bouchés.

Mais est-ce que quelqu’un a rouvert un puits spirituel dans la Bible? Les exilés juifs qui sont retournés à Jérusalem après leur exil à Babylone en sont un exemple. La première chose qu’ils ont faite était de rétablir le culte au temple et ils l’ont fait au même endroit qu’auparavant, voir Esdras, chapitre 3.

Y a-t-il des lieux saints? Est-ce qu’un pouvoir ou une présence spirituelle spéciale peut être associé à un lieu physique? Dans l’Ancien Testament, de nombreux endroits en Israël étaient liés à des événements spirituels. Ils ont érigé des autels et des pierres commémoratives pour leur rappeler d’importantes victoires et rencontres avec Dieu.

  • Genèse 28:16-19 – Le rêve de Jacob d’une échelle qui mène à Dieu. Ensuite, il se dit, « C’est certain, l’Eternel est dans cet endroit.». Il y a construit un autel et il a nommé le lieu Béthel.
  • Exode 17:15 – Après la victoire sur Amalek, Moïse a construit un autel qu’il a appelé Jéhova-Nissi (qui signifie « Le Seigneur est ma bannière »).
  • 2 Samuel 24:18-25 – David a construit un autel sur une aire de battage à Jérusalem, où un fléau s’est arrêté.
  • Juges 6:24 – Et Gédéon bâtit là un autel à l’Éternel, et l’appela Jéhova-Shalom (L’Éternel-Paix).

Chez nous, nous avons souvent une chaise préférée où nous prions régulièrement et où il est plus facile de prier. De plus, lorsque nous entrons dans une église où Dieu est adoré depuis des siècles, nous ressentons souvent la paix de la présence du Saint-Esprit.

Par conséquent, nous croyons que demander à Dieu de travailler à nouveau dans un endroit où il a déjà travaillé est une stratégie très valable pour le réveil et le renouveau. En outre, l’idée que de tels endroits ressemblent à des puits spirituels est une analogie très utile. Si vous avez des commentaires à ce sujet, nous serions intéressés de les entendre.

Retour au sommet


Comment déboucher un puits

Déboucher un puits est toujours un partenariat avec Dieu, l’élément essentiel de notre rôle est l’adoration. Lorsque nous adorons Dieu avec un coeur sincère, sa présence remplit le lieu et amène une percée. Alors, nous pouvons entendre sa voix nous guider pour prier :quelles alliances anciennes impures nous devons briseret quelles nouvelles proclamationsdivines nous devons libérer dans ce lieu.

Des recherches au sujet de ce lieu peuvent aussi nous donner des pistes de prière. Par exemple, nous pouvons y découvrir l’identité de ce puits: a-t-il été lé lieu d’un réveil accompagné d’une granderepentance et de la confession des péchés, un ministère de prédication puissant, un monastèreou un lieu d’adoration, un lieu de guérisons surnaturelles, ou une base d’envoi demissionnaires?  On peut aussi y apprendre ce qui s’est passé après :trouve-t-on encore des traces de ce mouvement de Dieu ou n’y voit-on plus aucune activité?

On demande à Dieu de déboucher ce puits, cela signifie que nous Lui demandons d’envoyer à nouveau le Saint Espritpour qu’Il y fasse une oeuvre nouvelle puissante. C’est Lui seul qui peut le faire et toute la gloire Lui revient. Dans certains lieux, des ministères sont déjà à l’oeuvre pour faire monter une adoration vers Dieu et pour prier pour que ce puits jaillisse à nouveau. Dans d’autres lieux, on ne voit aucune trace d’activité à la surface, mais nous savons, grâce aux témoignages de ceux qui l’ont vécu, que Dieu y a accompli une oeuvre puissante auparavant. Dans ces lieux, il peut s’avérer plus difficile de faire la percée et cela peut nécessiter plus de préparation du terrain par l’adoration.

Une soeur en Croatie nous a raconté qu’elle et son équipe n’ont pas pu trouver de preuvedes récents réveils qui ont eu lieu dans le pays,mais il y a un lieu précis où elle sent le Saint Esprit réagir en elle à chaque fois qu’elle y va. Alors, ils peuvent considérer ce lieu comme un puits de réveilet adorer Dieu à cet endroit même s’ils ne savent pas exactement ce que Dieu y a fait dans le passé. Je crois que nous pouvons aussi demander à Dieu de réveiller les «puits inconnus», parce que chacun d’eux est connu de Lui.

Enfin pour terminer, on ne s’arrête pas à ce que Dieu a fait dans le passé et nous Lui demandons d’envoyer un réveil plus grand que ce que l’Europea jamais connu!

Retour au sommet


Publicités